Les Colombes se balançaient dans ces décors, el Haïk moulait leurs corps les coups du vent marin sur la jetée du port donnaient formes aux silhouettes élégantes … de belles femmes étaient là, belles de qualité aussi, je me trouvais entouré de colombes artistes des grandes écoles, artiste académicien des universitaires en post graduation en langues étrangères et de spécialiste en psychologie et même des agents d’assurances. Toute la beauté était présente.

Le photographe en moi … ne cherchait que ça, l’authenticité du feeling, elles m’avaient adoptés avec fluidité jusqu’au point ou moi-même « le photographe en moi » n’en revenais pas.

Presque toutes mes photos ce jour là étaient de la pure réussite, j’ai publié pas mal de shoots sur les réseaux sociaux et fièrement le dire j’étais le pionnier des photographes qui livrais des photos professionnellement prises d’aussi belles femmes algéroises en Hayek.

Les photos publiées ont réalisées un succès fou … pleins de commentaires des messages privés et de discours. 

Bref le succès ne s’est pas arrêté là, il a rendu hommage aux colombes elles mêmes et leur action de redonner vie à ce bout de tissus qui à disparu soudainement de la société et qui a laissé place à un autre style vestimentaire loin de notre héritage.

Une autre sortie après celle de la Madrague était programmé au port de Dellys et à la casbah de Dellys … dommage je n’ai pas pu être au rendez vous, le malheur était que ni moi ni d’autres photographes étaient de la partie, finalement on à eu droit à quelques photos d’amateurs prises par les soins des colombes elles mêmes.

Le 4eme rendez vous était prévu au port de Tipaza 12 Octobre 2013 et pour me rattraper et donner un coup de main au groupe et comme je suis un Pro. de la comm., j’ai médiatiser ce rendez vous à l’avance par des affiches sur les réseaux sociaux et faire appels aux photographes et aux intéressés de ne pas rater l’événement.

Et c’était l’événement, plein de photographes, du monde des medias, les télévisions , les radios etc.

Le Hayek en performance était né officiellement.

Avant la performance du Hayek à El Djamila, il parait qu’il y a eu une rencontre le 20 Mars 2013 à la Grande Poste et juste après c’était les 4 Ports et ca à été finaliser par une ka3da privé dans un restaurant et la grande performance de l’école des beaux arts le 20 mars 2014.

Et depuis, pas mal de medias ont pris le sujet du Haïk en mains sous différents angles beauté, charme, patrimoine etc., et d’autres ont profité de cet élément pour exhiber leur savoir faire même en business, d’ailleurs il y a eu même des concours de Miss Hayek et des prix desservis à ce sujet, des chaines de TV spécialisées les ont concoctées pour des spots publicitaires pour le mois sacré du  Ramadan du pur business.

L’authenticité et la façon de porter el haïk d'une facon juste et correcte comme le porter nos mamans était rare des le départ, c'est-à-dire que peux de femmes durant toutes les exhibitions dont j’ai assisté, portaient le haïk correctement comme cela le devait et comme le portaient "z'mane" « B’nat el ka3 wel ba3 wel khalkhal el m’rabba3 ».